La Crypto aux Emirats Arabes Unis

crypto - Dubai

Les Émirats arabes unis  se classent troisième au rang mondial dans la région en terme de volume de transactions, juste derrière le Liban (environ 26 milliards de dollars) et la Turquie (132,4 milliards de dollars), selon les données de Chainalysis étudiées entre juillet 2020 et juin 2021.

Au Moyen-Orient, le secteur des services financiers devrait connaître un changement radical en 2022. Ces changements se traduisent par le développement des crypto-monnaies et les paiements numériques.

À l’échelle mondiale, le marché des crypto-monnaies est en pleine essor et devrait à terme remplacer les systèmes financiers traditionnels.

Dubaï et les Emirats en général, avec leurs nombreuses politiques en faveur de la technologie blockchain, s’impose comme l’un des meilleurs marchés pour le commerce des crypto-monnaies dans la région et dans le monde.

Tout d’abord, la Crypto c’est quoi?

La crypto-monnaie est une monnaie numérique (elle n’existe pas sous forme de billets de banque ou de pièces de monnaie) conçue pour être utilisée sur Internet. Elle utilise un système décentralisé pour les transactions et ne dispose pas d’une autorité centrale de régulation comme les monnaies traditionnelles. La crypto-monnaie est gérée par des réseaux de systèmes d’égal à égal permettant à quiconque, où qu’il soit, de participer à des transactions de crypto-monnaie (ces transactions se faisant en ligne). La première crypto-monnaie, appelée Bitcoin, a été introduite en 2008 et a connu un succès fulgurant auprès des adeptes. Aujourd’hui, il existe plus de 10 000 crypto-monnaies dans le monde, les plus populaires d’entre elles étant le Bitcoin, l’Ethereum, le Litecoin et le Bitcoin Cash.

Comment la crypto-monnaie fonctionne?

Les crypto-monnaies reposent sur une technologie appelée blockchain. La blockchain est avant tout une technologie, c’est un registre qui permet de stocker et d’échanger des informations de manière sécurisée, fiable et non modifiable (sous forme de code). Vous pouvez acheter des crypto-monnaies par l’intermédiaire de bourses de crypto-monnaies (plateformes) ou de courtiers. En utilisant la crypto-monnaie, vous pouvez effectuer des transactions avec d’autres personnes sans impliquer un tiers. De nombreuses personnes investissent également dans les crypto-monnaies, comme dans les obligations, les actions, l’immobiliers, etc.

Le statut de la crypto aux Emirats Arabes Unis

Jusqu’à présent, la Banque centrale des Emirats Arabes Unis n’a pas accordé de licence aux crypto-monnaies ni ne les a reconnues comme des offres légales. En d’autres termes, la banque centrale ne reconnaît pas les crypto-monnaies.

Mais, il faut toutefois savoir que les crypto-actifs ne font l’objet d’aucune interdiction et peuvent être échangés sur des plateformes d’échange de crypto-monnaies en toute légalité. Les citoyens des Emirats Arabes Unis peuvent posséder des crypto-monnaies, les déposer et les échanger en toute liberté.

Aussi, le gouvernement a autorisé certaines bourses de crypto-monnaies à opérer dans certaines Free Zone financière. En mai 2021, le registre (ou Free Zone) DMCC à lancer le Crypto Centre afin de pour promouvoir la technologie cryptographique et blockchain à Dubaï. Aujourd’hui, on ne compte pas moins de 100 organisations dans le domaine de la crypto qui font partie de DMCC. Selon le président exécutif de DMCC, les Émirats ArabesUnis devraient accueillir plus de 1000 entreprises de crypto d’ici la fin de l’année 2022.

L’avenir des crypto-monnaies à Dubai

Bien que la banque centrale des Émirats Arabes Unis ne reconnaît pas les crypto-monnaies, elle a annoncé que, d’ici 2026, elle lancerait sa propre monnaie numérique dans le cadre de la stratégie 2023-2026.

Ayant décidé de développer sa propre crypto-monnaie, la banque centrale des Emirats espère se positionner parmi les 10 premières banques centrales du monde. A Dubai, c’est la FRSA (Financial Services Regulatory Authority), la SCA (Securities and Commodities Authority) et la DFSA (Dubai Financial Services Agency) qui réglementent les crypto-monnaies. En tant qu’entreprise il vous faudra une licence de la SCA ou de la FRSA est nécessaire pour fournir des services de crypto-monnaies à Dubaï.

L’autorité du Dubai World Trade Centre (DWTC) et l’autorité des valeurs mobilières et des produits de base des Émirats arabes unis ont créé un plan pour faire du Dubai World Trade Centre une zone de crypto et un régulateur pour les crypto-monnaies et autres actifs virtuels. Cela attirera de nouvelles perspectives de crypto à Dubaï et contribuera à un avenir compétent pour les EAU dans l’industrie des crypto-monnaies.

En 2020, la Banque centrale des Émirats arabes unis (CBUAE) et la Banque centrale d’Arabie saoudite (SAMA) ont publié un rapport sur leur effort conjoint, appelé « Projet Aber : Joint Digital Currency and Distributed Ledger Project », qui tente de valider la viabilité d’une monnaie numérique unique à double émission en tant qu’instrument de règlement national et transfrontalier entre les deux pays. Les résultats du projet Aber ont été positifs puisqu’ils ont affirmé qu’il était possible pour les banques centrales de créer des systèmes de paiement aux niveaux national et transfrontalier.

Avec leur politique favorable aux crypto-monnaies, les Émirats Arabes Unis attirent de nombreuses entreprises nouvelles et bien établies. Ces dernière choisissent même de transférer leur siège social aux Émirats Arabes Unis, y compris, tout récemment, Ripple, une entreprise technologique américaine.

Les limites de la crypto-monnaie aux Emirats

Etant donné que la Banque Centrale ne reconnaît pas les crypto-monnaies, il n’est pas possible d’ouvrir de compte bancaire professionnel en rapport avec ces activités. Mais il existe de nombreuses solutions en Europe ou en Asie pour l’ouverture de compte bancaire.

Nous vous invitons à nous contacter pour plus de détails sur les licences de crypto-monnaies aux Emirats Arabes Unis: support@merritt.group.