NAFIS : le programme pour l’émiratisation du secteur privé

NAFIS

Dans la même optique que la loi fédérale concernant l’assurance chômage, les Emirats poursuivent leurs efforts concernant les mesures d’émiratisation avec le programme NAFIS.

« NAFIS résulte de la collaboration entre de multiples acteurs des secteurs public et privé. A travers des initiatives sur mesure, NAFIS  a pour objectif d’intégrer les Emiratis dans des domaines critiques et nouveaux au sein du secteur privé. »

Ces mesures d’émiratisation concernent uniquement les entreprises du secteur privé où les citoyens émiratis se comptent sur les doigts d’une main (il faut savoir que la grande majorité des emplois dans le secteur public sont occupés par des locaux émiratis.)

C’est la raison pour laquelle, le cabinet des Émirats arabes unis a adopté un nouveau dispositif appelé NAFIS. Ce dernier regroupe un ensemble de mesures visant à stimuler le taux d’émiratisation (le pourcentage d’émiratis) dans les établissements du secteur privé.

Quel est le nouveau taux d’émiratisation pour les entreprises du secteur privé ? 

Le cabinet a imposé un taux d’émiratisation minimum de 2% par an pour les emplois hautement qualifiés. Cette mesure concerne uniquement les établissements de plus de 50 salariés (les entreprises de moins de 50 salariés ne sont pas concernées par cette mesure). D’ici 2026, l’objectif des Emirats est d’atteindre un taux de 10 %. D’après le cabinet, cela permettra de créer plus de 12 000 opportunités d’emploi par an pour les citoyens émiratis dans tous les secteurs économiques confondus.

Sanctions

Il a clairement était annoncé qu’à partir de janvier 2023, les entreprises qui ne suivront pas ces nouvelles règles seront pénalisés d’une amende de AED 6 000/mois pour chaque poste vacant qui n’aura pas été pourvu par un citoyen émirati.

Exemple: Si votre quota d’émirati est de 100 et que vous n’avez recruté que 70 émiratis vous devrez payer une amende mensuelle de AED 180,000 = 30 (postes vacants) * AED 6,000.

Quels avantages pour les entreprises?

Réductions massives sur les frais de service.

Une réduction de pas moins de 80 % sur les frais de service du ministère des ressources humaines et de l’émiratisation (MOHRE) est également envisagée. Mais attention, cette réduction sera seulement accordée aux entreprises qui “accomplissent des réalisations majeures en termes de recrutement et de formation de citoyens émiratis”.

Aide salariale considérables

Le dispositif NAFIS prévoit un programme d’aide salariale (de nature financière) destiné aux émiratis. En effet, les salariés émiratis du secteur privés se verront offrir une aide salariale d’un an pouvant aller jusqu’à AED8 000 par mois pendant leur formation. Quant aux diplômés universitaires, ils bénéficieront d’une aide mensuelle pouvant aller jusqu’à AED5 000 pour une durée maximale de cinq ans.

Programme de mérite

NAFIS offre à certaines professions comme les codeurs, les infirmières, les commissaires aux comptes et les comptables de nationalité émiratis une aide additionnelle à leur salaire de base. Les Emirats ont le souhait d’investir dans ces corps de métiers qu’ils considèrent comme des métiers d’avenir.

Aide à la retraite

Pour les Emiratis, le programme NAFIS prévoit une subvention pour une durée de cinq ans versée par le gouvernement au nom de l’entreprise pour couvrir le coût des plans de retraite du personnel émirati.

Allocations familiales

Enfin, NAFIS offre également une subvention mensuelle de AED 800/enfant/mois – dans la limite de 4 enfants soit un maximum mensuel de AED 3,200 – uniquement pour les Emiratis travaillant dans le secteur privé.

 

NAFIS donne à toute entreprise du secteur privé la possibilité de s’associer au programme initiative en publiant des offres d’emploi et des programmes de formation, tout en bénéficiant d’aide salariale pour leurs employés et de réductions des cotisations de retraite.

Lancé dans le cadre des « Projets des 50« , ce programme vise à accélérer le développement des EAU et à stimuler l’économie.

Vous pourrez trouver plus d’information sur le site du MOHRE, NAFIS ou en contactant Maître Joséphine D’Angelo par téléphone au +971 56 953 7401 ou par email à josephinedangelo@merritt-legal.com.

Notre cabinet est spécialisé dans la création de société aux Emirats Arabe Unis depuis 2009, et notre partenaire Merritt Legal Consultants vous accompagne sur toutes vos problématiques liées au droit du travail et au droit des affaires.

Merritt Legal Consultants travaille également en collaboration avec un cabinet local pour toutes les procédures contentieuses et pourra vous accompagner dans vos démarches.

N’hésitez pas à contacter notre avocate Maître Joséphine D’Angelo par téléphone au +971 56 953 7401 ou par email à josephinedangelo@merritt-legal.com .