L’entrepreneuriat est au cœur de toutes les conversations économiques de ces dernières semaines.

Le gouvernement des EAU investi AED 24 milliards dans ce projet qui vise à créer 75 000 nouveaux emplois pour les citoyens émiratis dans le secteur privé

Dans le même esprit et dynamisme des thèmes abordés ces dernières semaines dans le cadre du « Projet des 50 », les annonces faites la semaine dernières concerne principalement l’émiratisation du secteur privé.

« NAFIS » est le programme fédéral visant à accroître la compétitivité des ressources humaines émiraties et à leur permettre d’occuper des emplois dans le secteur privé au cours des cinq prochaines années.

Ce nouveau programme sera principalement géré par le Conseil émirati pour la compétitivité des talents, un organisme présidé par Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan dans le but de renforcer les partenariats avec le secteur privé. Ce dernier est destiné à la fois aux émiratis jeunes et expérimentés, avec un investissement de 24 milliards d’AED pour créer 75 000 nouveaux emplois dans le secteur privé pour les émiratis. Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement des Émirats arabes unis les inciterait à créer des entreprises dans des secteurs clés.

Mais l’émiratisation du secteur privé c’est quoi ?

L’émiratisation correspond à l’emploi prioritaire des citoyens émiratis. C’est l’une des plus hautes priorités du gouvernement. Les procédures ont commencé à être mises en place en 2018 et visaient à encadrer le processus d’emploi des Emiratis dans le secteur privé.

L’émiratisation vise à augmenter sensiblement le nombre d’émiratis sur le marché du travail et leur contribution à l’économie nationale. L’émiratisation favorise les politiques orientées vers le développement. Cela conduira à augmenter considérablement le nombre de jeunes et d’adultes qui possèdent des compétences spécifiques, y compris des compétences techniques et professionnelles.

Le programme en détail

Ces nouvelles annonces englobent des subventions pour les étudiants et les nouveaux diplômés pour occuper des postes dans le secteur privé, un fonds de développement des entreprises pour diplômés d’un milliard de dirhams, une nouvelle allocation pour les enfants et une allocation chômage soutenue par le gouvernement. Ce programme inclut des plans d’interruption de carrière et de retraite anticipée pour les employés du gouvernement fédéral qui démarrent de nouveaux business.

Parmi  ces nouvelles initiatives :

  • le programme de soutien salarial émirati (emirati salary support scheme) pour les jeunes diplômés émiratis destiné à inciter au recrutement et à la formation de diplômés dans des entreprises du secteur privé.
    • une aide salariale d’un an pouvant atteindre AED 8 000 par mois versée aux Emiratis diplômés universitaires
    • une aide salariale d’un an pouvant atteindre AED 6 500 par mois versée aux Emiratis titulaires d’un diplôme
    • une aide salariale d’un an pouvant atteindre AED 4 500 par mois versée aux Emiratis diplômés d’études secondaire
  • Le programme « Merit » consiste en une assistance mensuelle pouvant aller jusqu’à AED 5 000 sera versée pendant cinq ans au maximum. Cette aide est destinée aux travailleurs émiratis dans des domaines spécialisés, notamment les infirmières, les comptables et les auditeurs financiers, les avocats commerciaux, les analystes financiers et les codeurs ;
  • Il y aura des allocations de chômage (unemployment benefit) pour les Emiratis travaillant dans le secteur privé qui perdent leur emploi en raison de circonstances indépendantes de leur volonté. Cette période de chômage durera pour une période de 6 mois
  • Le programme de développement des soins de santé (national healthcare program) est un programme de subventions éducatives visant à former 10 000 émiratis dans le domaine de la santé au cours des cinq prochaines années.
  • Une autre mesure sera mise en place courant 2022 : la pause professionnelle (career break) pour les émiratis qui travaillent dans les secteurs gouvernementaux. Cette dernière mesure correspond à une interruption de carrière de 6 à 12 mois avec un maintien jusqu’à 50 % de leur salaire. Elle sera disponible pour un nombre limité de personnes qui auront la possibilité de reprendre leur poste d’origine après la période de pause.
  • Le programme de retraite réduira à zéro le coût des retraites émiraties pour la première année pour les employeurs et contribuera à couvrir les coûts sur cinq ans. Uniquement pour les employés émiratis gagnant moins de AED 20 000 par mois.

L’objectif à court terme – 2 ans – est 2% d’Emiratis dans des rôles qualifiés, augmentant et à moyen terme – 5 ans – jusqu’à 10 % d’émirati dans les entreprises du secteur privé.

Les entreprises du secteur privé seront en mesure de renforcer la contribution des citoyens émiratis à leur main-d’œuvre au fil du temps.

Quels sont les objectifs de « NAFIS » ?

  • Construire le plus grand partenariat entre le gouvernement et le secteur privé et autonomiser le secteur privé en tant qu’épine dorsale du développement des Émirats arabes unis.
  • Fournir des emplois à 75 000 citoyens des Émirats arabes unis dans le secteur privé au cours des cinq prochaines années, avec une moyenne de 15 000 emplois par an.
  • Encourager les diplômés émiratis et les employés du gouvernement à rechercher des opportunités d’emploi dans le secteur privé ou à lancer leurs propres projets d’entreprise pour contribuer à l’économie nationale.

N’hésitez pas à nous contacter si vous aussi vous voulez faire partie de la dynamique mise en place pour les 50 ans des Emirats.

Ne ratez aucune information et suivez nous sur nos réseaux sociaux:
– Instagram: Merritt.middleeast
– Facebook: Merrittmiddleeast
– LinkedIn: Merritt Middle East
– Twitter: Merritt_uae

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *